La bonne gouvernance à l’épreuve du COVID-19

Gouvernance
|
La bonne gouvernance à l’épreuve du COVID-19
Preuve à l’appui, la gouvernance s’illustre comme étant l’un des attributs clés qui permet aux entreprises de mieux faire face aux imprévus et aux crises. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Ce que l’on entend par gouvernance dans le contexte de gestion d’entreprise, c’est tout simplement « l’art de la prise de décisions à la tête des entreprises ». Dans le contexte actuel, vous en conviendrez, le sujet est d’actualité et est mis à l’épreuve ! Ces quelques lignes vous donneront un éclairage sur la thématique. Vous serez à même d’évaluer la gouvernance au sein de votre entreprise et d’identifier quelques pistes d’améliorations.

Bonne gouvernance, une clé pour passer la tempête

Les dirigeants et entrepreneurs le savent bien puisqu’ils y sont exposés quotidiennement : le cheminement et le contexte qui conduisent à la bonne prise de décision sur des sujets majeurs sont déterminants. Or, que ce soit au sein des grandes entreprises ou dans les PME, le dirigeant est souvent soit trop seul, soit mal ou insuffisamment entouré. Les PME sont d’ailleurs tout particulièrement concernées dès lors que l’actionnaire, le Président du Conseil et le Directeur sont souvent une même et unique personne.

Avoir une bonne gouvernance dans une entreprise, c’est disposer d’une complémentarité d’expertises métiers et de compétences humaines à sa tête, un bon équilibre entre le Conseil d’Administration et la Direction pour des prises de décisions lucides et efficaces.

Preuve à l’appui

Le principe selon lequel « une bonne gouvernance est un point déterminant dans la bonne pratique de gestion » est globalement reconnu. Si le COVID-19 a mis à mal certains principes de management (par exemple une gestion de stock « just in time »), la bonne gouvernance est l’une des bonnes pratiques qui en ressort renforcée.

En effet, une étude très récente réalisée par l’IMD Global Board Center [1] étaie ce postulat : les résultats des entreprises avec une bonne gouvernance sont meilleurs que ceux des autres. Ceci de manière générale et pendant la période du COVID-19 en particulier. A souligner que les différences sont significatives puisque l’analyse menée par le Professeur Cossin de l’IMD fait ressortir un facteur de 3 entre les entreprises avec la meilleure et celles avec la plus mauvaise gouvernance.

La recette de la bonne gouvernance repose d’une part sur une bonne définition des rôles et des structures (direction générale et conseil d’administration), des mécanismes décisionnels efficaces et d’autre part sur les profils des personnes qui les composent, tant au niveau de leur savoir technique que de leurs aptitudes relationnelles.

Une bonne gouvernance apporte à une organisation une plus forte capacité à définir et adapter sa stratégie, à agir vite et mieux, à décider juste. Elle est un mécanisme de contrôle et de soutien à la direction ; elle apporte une vraie complémentarité entre le conseil d’administration et la direction ; un équilibre qui donne les moyens aux dirigeants de mieux naviguer par des temps normaux et de faire face aux tempêtes.

Plus concrètement, dans la notion de bonne gouvernance, ce sont les sujets de la professionnalisation du Conseil d’Administration, de la répartition des rôles et responsabilités avec la Direction Générale, des mécanismes décisionnels qui sont traités. Et une bonne gouvernance se prépare, se met en place et s’ajuste.

Faites le test : évaluez la gouvernance au sein de votre entreprise

Posez-vous donc la question de la gouvernance dans votre organisation en répondant aux questions suivantes :

  • En tant que dirigeant, avez-vous reçu un support efficace de la part de votre Conseil d’Administration pendant cette phase critique du COVID-19 ?
  • L’expertise dont vous disposez autour de vous et au sein de votre Conseil est-elle adéquate pour tracer la route du futur ?
  • Avez-vous revisité la stratégie et les priorités avec le Conseil d’Administration ? Êtes-vous alignés ?
  • La dynamique au sein du Conseil d’Administration a-t-elle bien fonctionné pendant cette période de crise quand la criticité et l’urgence étaient à leur apogée ?
  • Le mode d’information et de communication entre la Direction Générale et le Conseil d’Administration était-il efficace ?

Si vous avez une réponse positive à ces 5 questions, alors l’essentiel est là. Si ce n’est pas le cas, nous vous invitons à analyser les piliers essentiels sur lesquels repose une bonne gouvernance. Ils vous donneront des pistes d’amélioration.

Bonne gouvernance : la recette

  • Tout d’abord la qualité des profils individuels qui composent votre Conseil d’Administration et votre Direction Générale. Les expertises doivent répondre aux besoins de l’entreprise dans le contexte actuel et futur. Par ailleurs, ce ne sont pas uniquement les expertises techniques dont on parle ici, mais également les compétences humaines.
  • Ensuite la qualité du groupe (Conseil d’Administration et Direction). La diversité des membres, la faculté à interagir, la dynamique et la capacité à faire émerger des décisions adéquates.
  • Le processus de décision, la répartition des responsabilités et des rôles entre les organes doivent être clairement établis et même formalisés. C’est là un point organisationnel et structurel fondamental qui impacte directement l’efficience et la rapidité des décisions, en cas de crise tout particulièrement.
  • L’accès à une information qualitative est également un facteur déterminant : la qualité et la mise à disposition de l’information en temps opportun sont un prérequis pour que les organes dirigeants soient en mesure de prendre les bonnes décisions.
  • Et enfin la culture d’entreprise joue un rôle qui n’est pas à sous-estimer. « Paternaliste » ou « Tyrannique » ? Généralement les extrêmes ne procurent pas le cadre le plus efficace. Une approche participative et inclusive sera sans doute plus adéquate.

C’est la bonne combinaison des 5 points qui fait la bonne recette de votre gouvernance.

Notre conseil

Prenez un peu de temps pour vous faire une opinion sur votre propre situation au sein de votre entreprise et engager une réflexion sur les améliorations à entreprendre. Au vu de l’importance que revêt la gouvernance dans les performances, c’est une priorité pour permettre à votre entreprise de continuer à se développer. Des experts peuvent vous accompagner et faciliter la démarche.

[1] Cossin, D. Botteron, P.& Lu, H. « The Good Governance Crash Test COVID 19 », IMD, Mai 2020, https://www.researchgate.net/publication/342123021

Documents téléchargeables

Autres publications

Des questions ?
Vous désirez prendre contact ?

Nous discutons volontiers avec vous de vos attentes et de la manière dont nous pouvons vous aider.