La question de la gouvernance au sein d’un groupe

Publication le 
14
.
12
.
2023
 · 
6
min de lecture
Analyse comparative
Fusion/Acquisition
Gestion de l'organisation
Gestion de la gouvernance
La question de la gouvernance au sein d’un groupe
Le développement d’un groupe actif dans le secteur de l’ingénierie posait des défis en matière de gouvernance : au fil du temps, de nouvelles sociétés avaient été acquises mais les relations entre les différents organes de gouvernance n’avaient pas été clairement définies, ce qui créait des difficultés dans la gestion du groupe. Pour y remédier, les dirigeants ont sollicité l’aide de nos experts en gouvernance afin d’identifier les principaux points d’amélioration et obtenir des solutions concrètes.

En bref

Mission

Accompagner un groupe dans la redéfinition de sa gouvernance

Résultats

  • La récolte de données de différentes natures
  • La réalisation d’entretiens individuels avec les Directeurs
  • La présentation des bonnes pratiques de gouvernance à considérer
  • Une gap analysis entre la situation actuelle et la situation idéale
  • L’identification et la priorisation des points d’amélioration
  • L’implication de l’ensemble des équipes de Direction avec l’organisation et l’animation de workshops
  • Des recommandations claires et un plan d’action sur un horizon de 18 mois
  • Un accompagnement opérationnel ponctuel pour soutenir le déploiement des projets

Impact

  • Une analyse réalisée par une équipe externe, basée sur différentes données dont les insights des personnes clés
  • Une démarche participative intégrant tous les Directeurs dans la phase de récolte de données et la phase de formulation des solutions
  • Une vision claire des projets à déployer à court et moyen terme

En détail

Quand la gouvernance n’est plus adaptée à la réalité de l'entreprise

Une société familiale active depuis plusieurs décennies dans le secteur de l’ingénierie avait connu une belle croissance. Au fil des années, le propriétaire avait fait l’acquisition d’autres sociétés du même secteur et le groupe était désormais composé de la société mère et de plus de 10 entreprises filles.

D’un point de vue business, cette stratégie d’acquisition avait été un succès permettant de renforcer le positionnement du groupe sur le marché. Néanmoins, au niveau organisationnel et, plus particulièrement, en matière de gouvernance, ce développement présentait des défis : rien n’avait été spécifiquement défini pour clarifier la relation entre les organes de gouvernance au niveau des entreprises filles et ceux de la société mère (Conseil d’administration, Direction du groupe, Comités de direction des filiales,…). Cela engendrait notamment un certain phénomène de redondance dans les activités de gouvernance et un manque de clarté dans la responsabilité tant à l’échelle des individus que de la collectivité. La gouvernance n’était pas efficiente et le niveau de frustration augmentait avec le temps.

Prendre en considération les perceptions de tous les Directeurs

Les dirigeants avaient conscience qu’un travail devait être réalisé pour améliorer la gouvernance. Cependant, il était compliqué de le faire en interne. D’une part, parce que le dossier nécessitait de poser un regard global et objectif sur la situation. D’autre part, parce que la Direction du groupe était dans une phase de passation de pouvoir entre deux générations qui avaient des avis très différents sur la voie à poursuivre en matière de gouvernance. C’est dans ce contexte que nous avons été sollicité, en tant qu’acteur externe, pour soutenir les dirigeants dans la définition d’un modèle de gouvernance plus adapté.

Deux de nos experts sont allés à la rencontre du propriétaire et du Directeur général afin de récolter des informations pour mieux appréhender leur besoin et poser le cadre de la mission. L’un des éléments qui est ressorti de ces premiers échanges était leur volonté d’impliquer les Directeurs des différentes sociétés filles dans notre intervention. En effet, pour les dirigeants, il était primordial que chacune des entreprises soit représentée et que nous prenions en considération les insights de l’ensemble des Directeurs.

Une « gap analysis » pour faire ressortir les principaux points d’amélioration

Nos clients souhaitaient obtenir des recommandations claires pour définir une meilleure gouvernance. Notre ambition était de réaliser une gap analysis : un analyse des écarts entre la situation actuelle et les bonnes pratiques de gouvernance.

Nous avons commencé par recueillir l’information qui nous a permis de décrire le cadre actuel. Sur la base d’un canevas préparé en amont, nous avons interrogé les 20 Directeurs et Directrices sur différents sujets liés à l’organisation et la gouvernance. Nous avons ainsi été en mesure d’obtenir des informations sur le fonctionnement de chacune des sociétés, sur la relation entre les sociétés filles et la société mère ainsi que sur la perception de chacun·e quant aux activités de gouvernance. En parallèle, nous avons également étudié la documentation existante tels que des organigrammes et des comptes-rendus de séances de Direction et de Conseil d’administration. Nous avons analysé l’ensemble des données et avons ainsi pu identifier les principaux dysfonctionnements.

Différents points d’amélioration en perspective et plusieurs niveaux de priorité à considérer

La situation était relativement complexe :

  • le groupe était composé de plusieurs entreprises de différentes tailles avec différents organes de gouvernance
  • certaines personnes clés avaient une double, voire même parfois, une triple casquette
  • les rôles des personnes n’étaient pas toujours clairs
  • les relations entre les organes et la répartition du pouvoir de décision étaient floues
  • de manière générale, il y avait un manque de formalisation

Au terme de notre analyse, nous avons relevé 11 points d’amélioration qui concernaient différents aspects avec plusieurs degrés d’importance et plusieurs niveaux de risques. Parmi eux, deux points devraient être adressés en priorité :

  1. Clarifier les rôles entre le Conseil d'administration du groupe et les Conseils d'administrations des sociétés filles.
  2. Clarifier la relation entre les Conseils d'administration des sociétés filles et le Comité de Direction.

Une démarche participative pour identifier les solutions avec les personnes clés

Dans la phase de recherche de solutions, nous avons favorisé une démarche participative. Nos deux experts ont organisé et animé deux workshops intégrant l’ensemble des Directeurs, dont l’objectif était de trouver des solutions ensemble.

À l’issue de ces workshops, nous avons formulé nos recommandations de manière claire et avons présenté un plan d’action sur un horizon de 18 mois qui adressait l’ensemble des points à améliorer en considérant leur niveau de priorité.

À partir de là, nos clients disposaient d’une vision précise des projets à développer afin de disposer d’une gouvernance plus adaptée. Quant à notre équipe, notre mission était remplie mais nous sommes tout de même restés à disposition pour intervenir de manière ponctuelle dans le déploiement des projets lorsque nos clients le désiraient.

En chiffres

  • 20 Directeurs interrogés
  • 34 documents analysés
  • 11 points d’amélioration identifiés
  • 2 workshops animés et organisés
  • 1 plan d’action sur un horizon de 18 mois

Dans la finalité

Lors de l’acquisition de nouvelles sociétés, l’attention est fréquemment portée sur les questions liées au marketing, à l’organisation, ou encore aux ressources humaines. Trop souvent, les aspects de gouvernance sont négligés. Or, ils sont d’une importance capitale pour assurer la pérennité du groupe. Disposer d’un modèle de gouvernance adapté est essentiel tout comme le fait de définir les relations entre les organes, les différents rôles des personnes clés et la répartition du pouvoir de décision notamment.

Le développement d’un groupe actif dans le secteur de l’ingénierie posait des défis en matière de gouvernance : au fil du temps, de nouvelles sociétés avaient été acquises mais les relations entre les différents organes de gouvernance n’avaient pas été clairement définies, ce qui créait des difficultés dans la gestion du groupe. Pour y remédier, les dirigeants ont sollicité l’aide de nos experts en gouvernance afin d’identifier les principaux points d’amélioration et obtenir des solutions concrètes.

Situation

Défis

Approche

Résultats

Chiffres clés

Découvrez-en plus sur notre savoir-faire en

Références

Autres études de cas

Pour plus de contenu identique, n'hésitez pas à parcourir tous nos contenus.
Une gestion de crise efficace grâce à un plan d'action prévu en amont
Une gestion de crise efficace grâce à un plan d'action prévu en amont
19
.
07
.
2024
 · 
4
min
Création de processus
Gestion de crise
Gestion de la gouvernance
Rôles et responsabilités
Pertes et conflits : les symptômes d’une gouvernance dysfonctionnelle
Pertes et conflits : les symptômes d’une gouvernance dysfonctionnelle
20
.
02
.
2024
 · 
4
min
Audit
Gestion de la gouvernance
Résolution de problèmes

Recevez notre newsletter

Nous sommes à votre écoute

Parlons de vos attentes et de la manière dont nous pouvons vous accompagner.